Marc Jolivet

Marc Jolivet

Né le 17 juin 1950 à Saint-Mandé, Marc Jolivet est un humoriste, auteur, scénariste et réalisateur français. Il est le frère du réalisateur et scénariste Pierre Jolivet.

Amoureux de sa planète, écologiste convaincu, il est Président d’Honneur d’Écologie Sans Frontières, ambassadeur du Défi Pour La Terre avec Nicolas Hulot, parrain de Sea Shepherd et Président de Rire Pour La Planète.

1970, il chante le philosophe Cioran dans les MJC.

1972, il écrit sa première pièce 300000 soleils ou les concierges de l’espace, qu’il joue au Théâtre d’Edgar. Il met ensuite en scène Do you speak martien ? sa première comédie musicale au théâtre Paris Villette.

Avec son frère Pierre, il forme un duo et compose un tube Le fils d’Hitler. Ils créent en 1976 les clowns Récho et Frigo sur TF1 et se séparent après le tournage du film Alors… heureux ? produit par Claude Lelouch en 1980.

De 1980 à 1986, Marc Jolivet se lance dans le cinéma en réalisant une dizaine de courts-métrages et un long-métrage Diogène, sélectionné en 1981 au Festival de Cannes dans « Perspectives ».

1990, il triomphe au Café de la Gare, seul en scène. Il écrit et produit L’avant journal télévisé pour France 2.

Les dix années suivantes ce sera : 20 minutes pour se faire virer sur Europe 2, la trilogie formée par Cet homme va sauver le monde au théâtre Tristan Bernard, puis Je t’aime Maë-Li au Palais des Glaces et Gnou! au théâtre du Splendid et au Casino de Paris.

En 2000, il écrit son premier roman L’utopitre édité chez Flammarion, qu’il va ensuite adapter au théâtre en 2002 tout d’abord à Bobino, puis au Casino de Paris avant de partir en tournée.

La SACEM le récompense en décembre 2000 du Grand Prix de l’Humour.

Après L’utopitre, Flammarion édite en 2003 un recueil de ses meilleurs textes : Rire. Et il réalise l’année d’après le téléfilm Concours de danse à Piriac pour France 3.

Avec Comic Symphonic, il concrétise un rêve d’enfant au Casino de Paris en avril 2006 en devenant chef d’orchestre, accompagné par l’Orchestre Symphonique Lyonnais dirigé par Philippe Fournier. Spectacle joué ensuite au Théâtre du Châtelet et à l’Olympia.

La même année, il conseille Liane Foly pour la mise en scène de son spectacle La folle parenthèse.

En 2009, il réalise et co-produit avec Luc Besson, Rire c’est bon pour la planète, diffusé sur France 3.

La Salle Gaveau l’accueille en 2008 avec son nouveau spectacle Mon frère l’ours blanc puis avec Marc Jolivet fête ses 40 ans… de scène en décembre 2010 et 2011.

En mai 2012, il crée deux spectacles à la Salle Gaveau pour le 1er et le second tour des Présidentielles co-écrits avec Christophe Barbier, Claude Posternak et Gérard Miller.

En décembre 2013, il est accompagné sur scène à la Salle Gaveau par son ami et brillant complice Christophe Barbier pour le spectacle Rêvons, adapté du livre édité chez Flammarion.

Septembre 2014 parution de son roman Mémoires d’un appui-tête aux Éditions de l’Aube

Les 27, 28, 29, 30 et 31 décembre, il sera à la Salle Gaveau pour une nouvelle version de Comic Symphonic.